L’audio digital : la nouvelle tendance web

Le monde numérique ne cesse d’exploiter toutes les ressources dont il a accès pour se développer en permanence. Les entreprises et les influenceurs suivent ces tendances pour toujours proposer du contenu varié et répondre à toutes les envies des internautes. Depuis plus d’un an, l’audio digital fait partie de ce processus en pleine expansion et s’intègre chaque jour un peu plus dans des médias divers. Réseaux sociaux, podcasts, blogs… Qu’est-ce que l’audio digital ? Comment et pourquoi incorporer ce nouveau phénomène au sein de sa communication ? L’artisane répond à toutes vos questions !

audio digital tendance numérique

Qu’est-ce que l’audio digital ?

Aujourd’hui, le monde numérique est principalement basé sur l’image : photographies, illustrations, vidéos… Le web regorge d’informations visuelles transmises en permanence aux internautes. Et à raison : on estime que 90% des informations retenues par le cerveau sont visuelles. Après des chiffres comme celui-là, les entreprises ont débordé d’imagination pour proposer un contenu attractif et ainsi se faire connaître sur internet.

Depuis quelques temps déjà, c’est un nouveau médium qui s’impose dans cette sphère innovante : l’audio digital. La voix, qui a longtemps été mise de côté au profit du visuel, donne un aspect plus authentique et sincère à un contenu. Elle permet ainsi de personnifier et d’humaniser davantage les entreprises lorsque celles-ci l’utilisent. Les médias audio sont divers et se multiplient : podcasts, web radios, plateformes de streaming musicales, interfaces de messaging… Mais encore faut-il savoir les utiliser selon des objectifs précis et déterminés.

Un format à la mode

Les médias intégrés dans le numérique ont compris l’importance de prendre chaque virage de la communication. Ils sont donc nombreux à avoir déjà adopté l’audio digital pour se diversifier au regard des internautes.

Twitter et le « voice messaging »

Le « voice messaging » signifie littéralement « messagerie vocale ». Il regroupe ainsi tous les messages vocaux destinés à une lecture audio. S’il est de plus en plus utilisé dans les messageries instantanées telles que Messenger ou WhatsApp, Twitter a décidé de l’exploiter avec une légère différence. En effet, le géant des réseaux sociaux est connu pour limiter le nombre de caractères sur ses tweets. Aujourd’hui, il propose donc de passer au vocal pour permettre aux utilisateurs de parler avec plus de sincérité en 140 secondes, soit 2 minutes et 20 secondes exactement. Avec le « voice messaging », les émotions, la spontanéité et l’intimité sont mises en avant.
 

Spotify et ses podcasts

La grande plateforme de streaming musical permet depuis quelques temps déjà d’écouter des podcasts. Les podcasts sont des contenus numériques audio capables d’être écoutés n’importe où et n’importe quand. S’ils avaient été laissés de côté depuis plusieurs années, aujourd’hui ils reviennent en force ! Beaucoup estiment que la crise sanitaire et les confinements ont de nouveau développé ce mode de diffusion. Alors que des plateformes sont entièrement dédiées au podcast, Spotify voit ses auditeurs augmenter. Les émissions sont ainsi très variées : artisanat, culture, histoire, littérature, débats politiques, rencontres musicales ou cinématographiques… Il y en a pour tous les goûts !
 

Pourquoi choisir l’audio digital ?

Une audience jeune

Havas Media et CSA ont défini une typologie des auditeurs et de leur consommation audio autour de 6 profils distincts.

  • Les Radio Ga Ga : ils sont âgés de 35 à 49 ans, leur consommation musicale se faisant principalement par la télévision et la radio.
  • Les Neo Radio Digital : ils sont citadins et âgés de moins de 35 ans, leur écoute se fait au quotidien sur le portable à travers des plateformes de streaming ou la radio.
  • Les Radiostatic : ils sont âgés et écoutent généralement la musique passivement, en voiture ou chez eux avec une radio.
  • Les Audio Addict : ils ont moins de 35 ans mais ultra-équipés et connectés pour écouter de la musique en permanence.
  • Les Enjoy the Silence : ils sont inactifs et très peu sensibles aux contenus audio.
  • Les Audiodigital Native : ce sont des lycéens et étudiants qui écoutent de la musique sur le smartphone n’importe où et n’importe quand.
En résumé, 43% des auditeurs ont entre 15 et 34 ans. L’audience reste toutefois difficile à atteindre puisque la plupart des concernés n’écoutent pas les diffusions publicitaires (bloqueurs de publicités, déconnexion, services premium…). L’écoute reste néanmoins plus importante en fin de journée (38% entre 18h et 20h, 36% après 20h).
 

Un média fédérateur

Harris Interactive et M6 Publicité se sont aussi intéressés à la consommation de l’audio digital avec un rapport de statistiques précis.

  • 92% des audinautes disent pouvoir accéder à des sujets proches de ce qui les intéressent.
  • 93% des audinautes apprécient le fait de pouvoir écouter l’émission qu’ils veulent.
  • La mémorisation spontanée double grâce à l’écoute de podcasts, contrairement à l’écoute d’une radio en direct seule.
  • L’intention de se renseigner sur le produit ou le service écouté augmente de 5 points.
  • La volonté de parler de ce qu’on écoute à nos proches augmente de 3 points.
Face à ces chiffres, un nouveau type de publicité surgit : le « host-read ». Il s’agit d’un contenu publicitaire audio diffusé lors de l’écoute d’un podcast. Il est lu par le narrateur, ce qui n’implique aucun moyen supplémentaire lié à la publicité. Cet animateur se met ainsi dans une position de recommandation et l’effet de zapping par l’audinaute devient donc très limité.
 

Comment l’adopter ?

Actuellement, le marché publicitaire de l’audio se compose de 3 différents formats.

  • Le Brand Content : c’est un moyen naturel de fidéliser une audience en proposant du contenu attractif et intéressant pour la cible définie. 
  • Le Pré-Roll ou Mid-Roll : il s’agit de la publicité classique de radio permettant de diffuser une annonce avant ou après un contenu radio selon une audience cible préalablement choisie.
  • Le sponsoring : il consiste à utiliser la visibilité d’un contenu audio déjà établi en partageant une information, un produit ou un service dans celui-ci.
Notez que la manière la plus naturelle de se faire de la publicité par un canal audio reste le Brand Content. L’audience met plus de temps à acquérir mais la fidélité est plus importante sur le long terme. Choisir une manière de faire de la publicité revient avant tout à définir le type d’audience que l’on souhaite atteindre et le message à faire passer. S’il s’agit de diffuser une promotion sur l’un de vos produits, une annonce radio en Pré-Roll ou Mid-Roll sera certainement plus efficace. Si vous souhaitez plutôt gagner en notoriété sur le long terme, optez dans ce cas pour le Brand Content.
 

L’audio digital : votre nouveau terrain de jeu ?

Les codes du contenu audio sont encore à connaître avant de se lancer dans l’audio digital. Si vous souhaitez prendre ce virage, renseignez-vous sur les contenus déjà lancés et sur les stratégies de vos concurrents. Chaque cas est différent puisque chaque audience, objectif et activité sont différents. Pour conclure, gardez en tête que l’audio est un excellent moyen de diffuser des messages authentiques et de partager une image plus intime, à condition de savoir comment le travailler.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page