éco-conception

L’éco-conception, c’est quoi ?

Vous avez déjà peut-être entendu parler de l’éco-conception. C’est un terme encore assez récent qui a émergé à travers les enjeux environnementaux actuels. Cette démarche consiste à prendre en compte les problèmes écologiques dès la conception d’un produit (ou d’un service) et tout au long de son cycle de vie. Il vise donc à réduire au maximum les impacts négatifs d’un produit sur la planète en éliminant ses fonctionnalités non-essentielles.

Si vous travaillez dans le milieu de la communication, vous vous êtes sans doute déjà questionné sur l’éthique de vos pratiques. Dans cet article, on vous donne quelques conseils pour continuer à communiquer en proposant des solutions originales et innovantes.

L'éco-conception dans le cycle de vie d'un produit

Voici quelques directives à suivre si vous souhaitez intégrer l’éco-conception dans vos supports web et print. Tout d’abord, il est primordial de penser au cycle de vie complet de vos produits ou services. 

Pour cela, il existe plusieurs manières de procéder.

 

Questionnez la pertinence du message et le support pour l'éco-conception

Par exemple, si vous souhaitez communiquer sur un évènement ponctuel, demandez-vous s’il est nécessaire d’imprimer des centaines voire milliers de prospectus sachant qu’ils auront une durée de vie très restreinte.

Anticipez le recyclage et la réutilisation

Si vous avez une grosse consommation de papier, servez-vous de la gâche papier (marges découpées) pour les réutiliser sous forme de bracelets événementiels, d’étiquettes ou autres. Faîtes marcher votre imagination ! 

De plus, il existe de nombreux types de papiers plus respectueux de l’environnement. Privilégiez notamment des papiers labellisés ou certifiés (Ecolabel, PEFC…), des papiers recyclés (Cocoon, Nautilus…) ainsi que les papiers alternatifs (Curious Matter, Crush, Shiro…). 

Le DIY est également tendance actuellement et permet de réaliser des supports ou des emballages à partir de matériaux récupérés.

Optimisez le tirage, l’impression et l’encre pour l'éco-conception

Pour commencer, le choix de l’imprimeur est très important. Privilégiez si possible un imprimeur local, labellisé, qui trie ses déchets, etc. N’imprimez que le nombre d’exemplaires vraiment utile afin d’éviter le gâchis de papier. 

Libre à vous de jouer sur le façonnage en utilisant des reliures cousues ou métalliques de sorte à remplacer la colle qui se recycle moins facilement. C’est également réalisable pour le packaging : soyez créatifs et réalisez des plis ou des origamis !

Concernant les encres, évitez les aplats de couleurs et préférez des encres naturelles et végétales (Emilie Fayet, ESAD). Il existe également la risographie, c’est une encre à base de soja qui ne contient aucun solvant et a vu le jour au Japon dans la Maison RISO. Cette technologie repose un procédé d’impression à froid qui consomme donc très peu d’énergie. Lors de l’impression, les encres sont superposées les unes après les autres pour obtenir un résultat à l’aspect artisanal et unique. 

Afin de réduire votre consommation d’encre, le guide CMYK vous permet de savoir quelles couleurs utilisent plus ou moins d’encre. Notez par exemple que le noir, le vert et le jaune sont moins énergivores que le rose, le bleu et le blanc.

Réduisez le poids et le temps d’affichage de vos pages web

Oubliez les longues vidéos de présentation en bannière qui prennent beaucoup de place sur le serveur et qui demandent du temps au chargement.

Par ailleurs, évitez de mettre en place des fonctionnalités qui demanderaient aux internautes de posséder la dernière génération d’ordinateurs. En effet, cela permettra aux utilisateurs web de ne pas racheter de matériel alors que le leur fonctionne encore. 

Adaptez vos codes graphiques pour l'éco-conception

Pour ce qui est du graphisme, n’hésitez pas à casser les codes ! 

Jouez avec l’iconographie plutôt que d’utiliser des images. Choisissez une typographie de moins grande taille ou une typographie qui évide l’intérieur des lettres telle que Ryman Eco. De cette manière, vous pouvez économiser jusqu’à 30% d’encre ! Il est aussi envisageable de dégraisser certains logos pour utiliser moins d’encre. 

Enfin, la bicro ou monochromie de même que les illustrations en noir et blanc sont d’autres solutions pour réduire votre impact écologique sur le web ou sur papier.

Quelques exemples d'éco-conception à suivre

  • La volumerie : supports d’exposition à base de réutilisation et de recyclage
éco-conception
éco-conception

Si vous avez aimez cet article sur l’éco-conception, apprenez comment promouvoir votre communication dans une logique RSE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page