Comment utiliser le marketing d’influence ?

L’ascension fulgurante des réseaux sociaux dans le monde digital crée de nouvelles stratégies entrepreneuriales. Dans le contexte actuel de crise sanitaire, nous n’avons jamais été autant connectés. C’est donc l’occasion pour les entreprises de développer leur notoriété numérique. Le marketing d’influence devient alors un aspect incontournable de l’identité digitale. Mais qu’est-ce que le marketing d’influence ? Comment l’utiliser et dans quels buts ?

marketing d'influence rennes

Le marketing d’influence : définition

Le marketing d’influence consiste à trouver des ambassadeurs pour représenter sa propre marque. Ces ambassadeurs sont choisis selon leur degré d’influence sur une certaine communauté. Il s’agit de faire passer un message ou des valeurs, de promouvoir un produit ou un service à un large public. Vous n’êtes sans doute pas passé à côté : pensez à ces publicités utilisant la notoriété d’une personne célèbre pour démontrer l’efficacité d’un produit. Aujourd’hui, cette influence se développe également sur le web : réseaux sociaux, blogs… L’utilisation quotidienne des médias sociaux est si importante que les entreprises gagnent à accroître leur identité digitale. En passant par ces canaux, non seulement elles améliorent leur e-réputation, mais elles incitent également à passer à l’action et augmentent ainsi leurs ventes.

Qui sont les influenceurs ?

Si vous êtes inscrit sur un réseau social, vous suivez sans aucun doute au moins un influenceur. Les influenceurs sont des personnalités plus ou moins publiques qui génèrent un fort taux d’engagement au sein de leur communauté. Ils se distinguent selon leur domaine et leur degré de notoriété :

  • les célébrités
  • les macro-influenceurs
  • les micro-influenceurs
  • les nano-influenceurs

Les célébrités sont issues de différents mondes tels que le cinéma, la chanson, le sport… Il s’agit de domaines très médiatisés à travers de multiples canaux : télévision, magazines, livres, films, etc. Leur notoriété est telle qu’ils influencent des millions de personnes dans le monde sans passer obligatoirement par les réseaux sociaux. Le marketing d’influence utilise l’image des célébrités notamment par la publicité télévisée. C’est le cas par exemple d’Eva Longoria avec L’Oréal, Cristiano Ronaldo avec SFR ou encore Marion Cotillard pour Chanel.

Les macro-influenceurs comptent une communauté de plusieurs dizaines de milliers d’abonnés. Ces influenceurs vivent généralement de leur passion et bon nombre d’entre eux proviennent du web. Vous trouverez parmi eux EnjoyPhoenix, Cyprien, Squeezie…

Les micro-influenceurs possèdent jusqu’à 50 000 abonnés sur les réseaux sociaux. L’avantage de travailler avec eux vient surtout de l’engagement qu’ils génèrent au sein même de leur communauté. On développe ainsi une image plus authentique en comparaison avec les deux premiers niveaux d’influenceurs.

Enfin, les nano-influenceurs ont une communauté plus restreinte mais leur taux d’engagement est très important. On les retrouve dans des niches comme la décoration, l’artisanat ou encore le design. Leurs abonnés sont avant tout passionnés donc les interactions sont conséquentes.

Marketing d’influence : quelle stratégie adopter ?

Il existe de nombreuses stratégies en marketing d’influence et elles sont de plus en plus variées. Chaque année, on en recense de nouvelles pour s’adapter au marché et à la concurrence. Avant de choisir une stratégie pour son entreprise, il s’agit d’abord de définir ses objectifs et son budget. Il faut également s’assurer de la cohérence entre l’influenceur et sa marque, mais aussi définir une récompense à la clé. Un influenceur ne va pas promouvoir votre marque bénévolement. Une fois que ces éléments sont réfléchis, voici quelques exemples de stratégie à adopter :

  • le buzzkit
  • la sponsorisation de contenu
  • le placement de produit
  • l’unboxing
  • le takeover…

Le buzzkit consiste à faire tester un produit à un influenceur devant sa communauté. On retrouve cette stratégie principalement à travers des vidéos, comme des tutoriels beautés.

La sponsorisation permet de rattacher un contenu à un service ou un produit qu’une entreprise propose. On la trouve de plus en plus sur les réseaux sociaux.

Le placement de produit consiste à créer du contenu en relation à un produit ou un service. La marque paie alors un influenceur pour partager ce contenu. Cette stratégie se retrouve beaucoup sur Youtube mais elle a ses limites : un influenceur qui abuse de ces sponsorisations peut dégrader sa e-réputation.

L’unboxing a un lien direct avec le buzzkit. La différence est que l’influenceur va promouvoir la marque dès le déballage du produit. Les internautes assistent alors aux réactions en direct de la personnalité comme s’ils y étaient. Cette stratégie améliore l’authenticité de l’engagement.

Le takeover, comme son nom l’indique, consiste à prendre le contrôle d’une marque. Cette stratégie d’influence vient des Etats-Unis. Le but est de confier ses réseaux sociaux à un influenceur pendant une période donnée pour attirer plus d’abonnés et d’engagement.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page