Qu’est-ce que le netlinking ?

Il existe deux formes de référencement : le référencement payant (SEA) et le référencement naturel (SEO). Pour travailler le SEO, référencement naturel donc, il est indispensable de connaître les différents éléments qui le composent. Mots-clés, optimisation du site, netlinking… Mais qu’est-ce que le netlinking exactement ? On en entend souvent parler en marketing web mais le sujet reste flou pour beaucoup de personnes. Lisez cet article et vous saurez tout sur son utilisation et son utilité !

Qu'est-ce que le netlinking ?

Qu’est-ce que le netlinking en SEO ?

Le netlinking possède plusieurs noms : « linking externe », « link building », « backlinks »… Il s’agit en fait d’une technique de référencement naturel permettant d’acquérir des liens sur des sites web externes menant vers votre propre site web. Ces liens permettent d’augmenter votre visibilité sur internet et donc d’accroître le trafic sur votre site. Google est capable d’analyser les liens de qualités et ceux qui le sont moins. Selon ce score, votre site sera plus ou moins bien positionné. 

Les avantages de travailler le netlinking pour son référencement naturel

Si beaucoup de professionnels utilisent le netlinking, c’est que ces avantages sont considérables pour améliorer son positionnement.

  • C’est une technique qui permet d’apporter un trafic qualitatif supplémentaire à son site web. Ces liens ajoutent d’autres accès menant vers le site ce qui permet un flux plus diversifié.
  • L’augmentation de la visibilité est aussi un point non négligeable. Les trafics générés par le netlinking entraînent une amélioration du référencement naturel et donc votre site monte en position sur les moteurs de recherche.
  • Plus il y a de liens pointant vers votre site, plus les crawlers (robots explorateurs de contenus) auront la chance de visiter vos pages web et leur donner des scores de qualité.

Comment Google évalue-t-il le netlinking effectué ?

Depuis plusieurs années, Google améliore ses algorithmes pour préférer la qualité à la quantité. C’est notamment grâce à la mise à jour Pingouin, le moteur de recherche met un point d’honneur à la qualité des liens externes. Aujourd’hui, il vaut mieux en avoir peu de qualitatifs que beaucoup de non-qualitatifs. Le PageRank (score des liens reçus sur une page web) prend non seulement en compte le nombre de liens, mais aussi la qualité des pages concernées. Il s’agit alors de se concentrer sur le score d’autorité des sites et leur pertinence sémantique. Ajouter des liens sur des sites lambda sans réflexion ne mène donc à rien, et Google peut en plus vous pénaliser.

Qu’est-ce qu’un backlink de qualité ?

Un backlink est un lien qui pointe vers votre site. Plusieurs techniques sont possibles pour les obtenir, nous allons y revenir. D’abord, il s’agit de comprendre ce qu’est un backlink de qualité avant de les chercher. 

  • La page utilisant un lien menant vers votre site web doit avoir la même thématique que la vôtre.
  • Cette page doit être populaire et doit obtenir au minimum un PageRank de 3, ou un trust flow supérieur à 40.
  • La page en question doit avoir un bon link juice (peut de liens sortants).
  • Le texte de l’hyperlien doit être précis et détaillé à propos du contenu de destination. Il faut éviter les « Cliquez ici » ou les « En savoir plus ».
  • La page de provenance doit être assez ancienne pour être référencée avec qualité.
  • Les pages de provenance doivent être diversifiées : mieux vaut 100 liens sur 100 sites différents plutôt que 100 lien provenant d’un seul site.
  • L’emplacement est aussi important : miser le contenu éditorial et, si possible, plusieurs pages sur le même site.
  • Lissez l’acquisition de backlinks dans le temps plutôt que tous les négocier en une seule fois.
  • Le domaine de provenance doit avoir un fort trafic pour plus de pertinence.

Comment obtenir des backlinks de qualité ?

Il existe plusieurs stratégies de netlinking. Votre agence de référencement naturel SEO saura vous conseiller et déployer celle qui convient le mieux à vos objectifs et votre secteur d’activité.

Une stratégie pour attirer l’attention

Pour attirer l’attention, on va tenter de créer le buzz. On appelle cette stratégie « linkbaiting », ou « appât à liens ». Il s’agit ici de diffuser un contenu viral qui va inciter naturellement le lecteur à cliquer sur le lien. Pour lancer une campagne de linkbaiting, une réelle réflexion doit se faire avant toute chose. Il faut ainsi se mettre à la place de son persona (client idéal) et d’imaginer ce qui pourrait l’attirer. Faire du storytelling pour permettre au lecteur de se projeter est un très bon moyen de créer le buzz. Les infographies, pour les site et réseaux dédiés aux contenus imagés, sont également des contenus très intéressants. Pour aller plus loin, vous pouvez également préparer des guides téléchargeables ou encore des webinaires.

Un netlinking qualitatif pour plus de fiabilité

La stratégie la plus utilisée est celle du netlinking classique. Il suffit de créer du contenu de qualité et attendre simplement les retours de liens naturels. C’est une technique longue mais très fiable puisqu’elle se fait naturellement donc Google voit ces liens comme réellement qualitatifs.

Faire de la prospection digitale

Beaucoup de professionnels utilisent une technique proche de la prospection qui consiste à négocier des liens avec d’autres sites web en contactant directement les webmasters. Il s’agit ici d’échanger avec des sites qui parlent des mêmes sujets que le vôtre sans être pour autant des concurrents directs. Plusieurs négociations sont possibles : l’échange de liens, la création de contenu unique, promotion sur les réseaux sociaux… Pour que Google classe ces liens de façon positive, il faut qu’il y ait une certaine proximité sémantique entre les deux sites et que les liens soient ajoutés de façon naturelle.

L’utilisation des forums moins fiable qu’avant

Comme évoqué précédemment, avant la mise à jour Pingouin, Google privilégiait la quantité de liens. C’est pourquoi beaucoup d’experts misaient tout sur l’ajout de liens en masse pointant vers votre site sur les forums de discussion, les commentaires de blogs, etc. Aujourd’hui, cette technique est à mettre de côté parce qu’elle est souvent peu qualitative. 

Que faut-il éviter de faire dans sa campagne de netlinking ?

Google mise désormais beaucoup sur la qualité des liens. Le moteur de recherche pénalise ainsi les sites qui abusent des différentes méthodes que propose le netlinking. Alors que faut-il éviter de faire durant sa campagne ?

  • Abuser des échanges de liens
  • Inclure trop de fois les mêmes mots-clés dans les différents contenus
  • Laisser des commentaires basiques et sans possibilité d’échanges fructueux
  • Abuser des articles invités
  • Acheter des liens

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page